Plantes vivaces et collectivités territoriales, un choix raisonnable?

Plantes vivaces et collectivités territoriales, un choix raisonnable?

6 novembre 2019 0 Par Pierre Maudoux

Plantes vivaces et collectivités territoriales, un choix raisonnable?
Certaines collectivités territoriales, heureusement, comptent l’argent de leurs habitants avec intelligence.
Les plantes annuelles sont moins chères à l’achat, mais doivent être changées chaque année, et provoquent sur le long terme un surcoût d’achat , un excès d’arrosage, des horaires de main d’œuvre excessifs.
Le souci du détail sera demain de privilégier à Saintes les plantes pérennes ou pluriannuelles (4 à 10 ans de vie)pour nos parterres de fleurs. La dépense passerait ainsi de 200€/m2
à 45€/m2.
Et si nous semions les graines d’un redressement(🙂)écologique à moindre coût ?
Saintes 2020/2026.