Confidences

Confidences

4 octobre 2019 0 Par Pierre Maudoux

CONFIDENCES.
Tiens!
J’avais oublié la taxe sur les salaires…!
Et vous voudriez que j’abandonne le combat politique?
Comme dirait mon expert comptable… » la taxe sur les salaires du troisième trimestre sera prélevée le 15 octobre. Bonne réception. Et bonne journée! »
Ne croyez pas que cette remarque soit une plainte personnelle.
« Je ne critique pas. Je constate ». Cette phrase, qu’a employé ce soir devant moi un adolescent de 16 ans en nous regardant jouer au badminton, traduit bien la situation fiscale de notre Pays.
Plus personne ne trouve anormale une taxe sur les salaires!
Une pareille insulte à l’embauche, à l’augmentation des rémunérations et à la croissance salariale mériterait une vraie révolte. Elle passe au contraire dans une effarante banalité !
Trouvez lui une justification et je serai sourd. Argumentez en son sens et je bloquerai ma respiration. Pour une fois , ma haute estime pour le dialogue et l’écoute s’effacera.
La révolte et la sagesse peuvent se rencontrer.
Ma détermination politique me ronge. Elle se nourrit au jour le jour de tant d’inepties banalisées qu’elle ne fléchit pas. Elle s’abreuve dans le flot incessant des dépenses inutiles, elle se vaccine des parcours opportunistes politiciens.Elle se renforce de toutes les injustices que je croise au quotidien, elle enfle au fur et à mesure de ma prise de conscience des sons de cloche négatifs que notre tocsin social fait battre à nos oreilles lassées. Pourtant, il y en a des obstacles! Pourtant la haute responsabilité de tenter d’amener notre territoire local vers un développement moderne et dynamique, dans le consensus est un frein. Car je palpe cette responsabilité et ce n’est pas anodin. Car je perçois aussi ces univers personnels que tout oppose et qu’il faut rassembler.
Je crois que je suis prêt à faire une vraie campagne. Prêt à assumer des responsabilités publiques malgré tout ce qui me déplaît dans la fonction( notoriété, perte de tranquillité, reproches …).Je crois que ma sincérité peut déranger mais je l’assume!
Et si j’osais lancer ce message » Aidez moi, aidez nous à faire du territoire de Saintes un territoire d’exception! ».
Oui. Matéo 16 ans avait raison. Je ne critique pas, je constate. Et c’est un sacré carburant pour passer à l’action!