Les voeux de Pierre Maudoux aux adhérents de la 3è circonscription

Saintes sous la neige

A Saintes, le 10 janvier 2010

Chers amis, chers adhérents de la troisième circonscription,

L’ année 2009 est déjà derrière nous, avec son cortège de difficultés pour bon nombre d’entre vous par ces temps de crise économique. Il est difficile de se tourner vers les autres quand les difficultés sonnent à sa propre porte.

L’engagement politique est pourtant en premier lieu la préoccupation de l’autre,l’envie de partager plus loin que son clan familial ou professionnel, le souci de participer d’une façon ou d’une autre à l’évolution de la société. Si vous êtes au Mouvement Démocrate, tout me laisse supposer que justement la société qui se façonne au gré des alternances traditionnelles gauche et droite ne vous convient pas. Tout me laisse à penser que vous espérez, comme moi, plus de raison dans la gestion des affaires publiques, plus de cœur et moins de fastes, plus de responsabilité, plus de transparence et plus de démocratie dans l’exercice du pouvoir, à tous ses échelons.

J’espère que 2010 sera pour nous tous l’année de la réflexion et de l’action politique.

Notre mouvement jeune est sujet par nature à des interrogations. Comment recruter plus de militants, comment traduire dans les médias, autour de nous, dans nos actions, nos aspirations et notre particularisme, comment gérer notre cheminement commun vers les élections, comment construire d’éventuelles alliances politiques, comment ne pas céder à nos doutes en cas de revers électoraux?

Je me permettrai humblement de vous suggérer, de nous suggérer, deux pistes de travail : la sérénité et la patience.

La sérénité, nous pouvons la décliner dans toutes nos activités politiques et nos jugements. Nous devons plus que tout rester fidèles à nos principes humanistes, favoriser le débat avec ouverture, respecter les règles que la démocratie interne de notre mouvement nous impose.

La patience est le corolaire même de notre croyance en la possibilité d’une troisième voie politique, celle que notre responsabilité individuelle et collective d’adhérents et de militants du Mouvement Démocrate nous oblige à porter. Cette patience doit nous aider à surmonter de mauvais passages, au sein de notre propre collectif, et nous guider à l’occasion de risque ou de déceptions électorales.

Je souhaite de tout mon cœur, que dans la collégialité et la sympathie, nous arrivions ensemble dans la sérénité à construire notre identité politique dans l’année qui vient de commencer.

François Bayrou demandait à Angoulême d’innover dans l’action plutôt que de « tracter »: reprenez le compte-rendu de notre dernière réunion de circonscription, vous verrez que nous sommes « dans le ton » au niveau de la troisième circonscription!

Je ne puis résister au plaisir de vous informer de l’avis favorable de la CADA à mon égard, suite au refus de Dominique Bussereau de livrer à votre serviteur les secrets du rapport annuel de délégation des transports publics: la preuve que l’ obstination politique paye, et que la transparence n’est pas l’apanage de la droite gouvernementale ou départementale. La preuve aussi que certains garde-fous comme la Cour des Comptes ou la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs) doivent être maintenus pour éviter les abus de pouvoir.

Par delà toute considération politique, à tous et à toutes, je vous présente ainsi qu’à votre famille mes meilleurs vœux pour 2010!

Le responsable de circonscription

Pierre Maudoux

avatar

Pierre Maudoux