Partager

26 juin 2019 0 Par Pierre Maudoux

Partager.
La mise à mal d’une association sportive est un moment difficile pour ses bénévoles qui se battent plusieurs fois par semaine, parfois sans reconnaissance, mais moment délicat aussi bien sûr pour tous ses membres.
Pour avoir pratiqué cette activité, je sais que par delà les compétiteurs et les simples pratiquants, ce sport par son contact privilégié avec le cheval génère de vives passions.
Alors adhérents, pratiquants et bénévoles du club hippique du Saintes, on est avec vous dans ce moment difficile.