Grande braderie du patrimoine saintais

Grande braderie du patrimoine saintais

7 avril 2019 0 Par Pierre Maudoux

Le maire actuel de Saintes , et son équipe, auront mis fin en moins d’un mois à deux sites patrimoniaux saintais en les confiant au secteur privé.
Il s’agit vous l’aviez compris du Site Saint Louis dominant la ville, et du Haras National.
Que l’option de vendre au privé pour y développer ici un Epad, un hôtel, là une entreprise avec logement privé et espoir de création d’emplois soit appréciée ou pas, on reconnaîtra que les deux cas se rejoignent par leur TRES FAIBLE PRIX DE VENTE.
L’originalité des sites, leur position, leur surface, leur potentialité justifiaient-elles de pareilles soldes?
On conviendra peut-être qu’à juste un peu plus d’un million d’euros chacun, il s’agit là de prix ridiculeusement bas.
Car si les haras nationaux vendent à un prix si faible, il semble bien que Saintes soit la seule ville à ne pas sauvegarder son histoire, et en profiter pour maîtriser son avenir.
Pour ceux qui savent compter, un étendoir place Bassompierre et un Carrousel à l’Abbaye aux Dames auraient permis de conserver le haras.
Aucun membre de l’équipe municipale actuelle ne pourra se présenter au prochain scrutin sans répondre de cette funeste gabegie.
Notre argent et notre patrimoine tous deux sacrifiés avec le sourire et la certitude de faire bien.