La France récompense-t-elle ses bons élèves?

La France récompense-t-elle ses bons élèves?

25 octobre 2019 0 Par Pierre Maudoux

La France récompense-t-elle ses bons élèves?
2005.
Dominique de Villepin premier ministre et son ministre des finances Thierry Breton optent pour la privatisation des autoroutes françaises.
La vente (15 milliards d’euros)considérée par ces deux hommes comme une bonne affaire fait encore polémique aujourd’hui, jugée comme un cadeau aux sociétés d’autoroute, et la liquidation d’un secteur porteur, lucratif et stratégique pour les français.
2019.
Le Président de la République propose Thierry Breton comme commissaire européen.
Sans commentaires.